Powered by ZigaForm version 3.7.7

  Junior-Entreprise

Une Junior-Entreprise est une association (régit par …) gérée par des étudiants de grandes écoles ou d’universités. Sa mission principale est de proposer aux entreprises des services de conseils. Il s’agit d’un concept qui existe depuis la fin des années 60.

Les services de conseil que propose une j-e peuvent aller à titre d’exemple de l’élaboration d’un business plan, d’un plan de communication, d’un audit financier, etc. Tous les savoirs enseignés aux étudiants sont transmutables à des missions de conseils payantes à destination d’entreprises. La j-e fonctionne à l’image d’un cabinet de conseil privé, mais avec des avantages multiples.

La j-e est tout d’abord un puissant support éducatif. Son avantage concurrentiel vis-à-vis d’un cabinet classique reste ses tarifs très compétitifs. Néanmoins, l’objectif d’une j-e n’est pas exclusivement financier, mais surtout pédagogique.

Objectif pédagogique 

Un outil pédagogique puissant

Une junior entreprise est un véritable outil pédagogique puisque, chaque année, les juniors-entrepreneurs sont formés et développent de nouvelles compétences. Les juniors-entrepreneurs sont également un apport non négligeable pour l’établissement puisqu’ils peuvent être une source d’apport au contact des méthodes et outils de leurs clients.

L’étudiant est mis dans une situation de mise en pratique réelle et s’initie à différentes disciplines telles que le management, la relation client, l’audit, le pilotage ou encore la gestion de projet (liste non exhaustive). L’étudiant acquiert également des savoir-faire plus communément appelés « soft skills » tels que la créativité ou encore la rigueur. En d’autres termes, les étudiants se construisent et s’essayent au développement du sens commercial, la construction d’un réseau professionnel, etc.

 Favoriser l’insertion professionnelle des étudiants

Les Junior-Entreprises représentent de véritables passerelles entre l’école et l’entreprise. Ces structures étudiantes représentent l’arme ultime contre la crise économique et les problèmes d’insertion professionnels des jeunes. La presse généraliste rapporte même que les juniors entreprises ne connaissent pas la crise avec une croissance annuelle du CA de 14,5 %1.

C’est un fait, les entreprises apprécient la mention junior-entrepreneur sur un C.V. C’est en effet la garantie d’un profil complet, formé au management d’équipe, etc. Pour les entreprises, tous ces éléments sont des gages d’une future intégration réussie de ces jeunes profils dans leurs entreprises. Le client ne voit pas les étudiants comme de simples étudiants. Les étudiants sont considérés comme des collaborateurs, des consultants. Cette configuration représente une dynamique hautement formatrice.

L’Entreprise et j-e : une collaboration gagnante

Les entreprises assureront une partie de la formation pratique des étudiants en contrepartie de la disponibilité des étudiants et des tarifs compétitifs de la j-e. L’idée est de favoriser la collaboration, les échanges et le sens des responsabilités chez l’étudiant. Une relation durable se crée entre les étudiants et les entreprises. Ce point est essentiel pour favoriser l’insertion professionnelle en sortie d’école pour nos étudiants dont la réputation ne sera plus à faire. L’objectif assumé par les établissements et les entreprises est la formation sur mesure des étudiants.

Un modèle atypique

Les j-e sont quasi exclusivement des associations étudiantes. L’association réalise des missions professionnelles réelles sur le modèle de celles réalisées par un cabinet de conseil. Ces structures permettent aux étudiants des établissements supérieurs de mettre en pratique leur enseignement théorique. Nous sommes ici très loin des stéréotypes sur les associations dont l’image est associée à l’intérêt public et au don.

Structuration de la j-e

En conformité avec l’offre éducative de l’IHEM, la j-e offrira des missions de conseil dans les dix thématiques suivantes :

  • Finance ;
  • Comptabilité ;
  • Management ;
  • Gestion des ressources humaines ;
  • Droit ;
  • Sciences politiques – Affaires publiques ;
  • Communication ;
  • Marketing ;
  • Commerce international ;
Liste graduation 2019